Polytech Mont Blanc 2013, récit de grimpeurs

Cette année encore, l’Association Polytech Mont Blanc s’est attaquée au plus haut sommet de l’Europe occidentale les 9, 10 et 11 juin 2013.

jean.pourtier 1

 

Jean Pourtier, élève en FI3 MM –Polytech Annecy-Chambéry nous avait déjà fait part dans la publication de mars 2013, de quelques explications notamment sur la préparation de très haut niveau que chacun s’était vu suivre ; aujourd’hui il nous offre un mini-récit de cette magnifique expérience.

 

« Laissez-vous transporter sur le Toit de l’Europe…
Après une année de préparation, nous sommes à J moins quelques jours du départ et la neige ne s’arrête pas de tomber, les orages tonnent chaque jour un peu plus. Allons-nous pouvoir faire l’ascension du Mont Blanc ?
Oui, enfin ! Les conditions météo s’améliorent et nous permettent de partir.
Le programme : 3 jours d’ascension, avec 2 nuits en refuge.

 

2013-POLYTECH MONT-BLANC N°3

Le départ est donné de l’altitude 1400 m à 8h30 depuis le parking des Crozats au dessus de Saint-Gervais. A 1800 m, nous marchons dans la neige et nous nous encordons guides et élèves ;  à 2400 m pause casse-croûte au Nid d’aigle pour reprendre des forces, puis nous nous dirigeons, dans le brouillard et sous la neige, vers une arrête en direction du refuge de la Tête Rousse perchée à 3160 m, là où nous passerons la nuit après cette longue journée.

 

 

2013-POLYTECH MONT-BLANC N°5

Le lendemain, réveil à 7h30 avec un petit-déjeuner très copieux, nous repartons pour gravir la face de 700 m  de haut qui séparent le prochain point de ravitaillement le refuge du Gouter. Les cordées avancent à différents rythmes et profitent enfin de quelques éclaircies pour découvrir le magnifique paysage, nous sommes à 3800 m d’altitude, soit à 6 heures de marche du sommet du Mont Blanc !

 

 

 

2013-POLYTECH MONT-BLANC N°7

Dernier jour, il est 2h30, nous quittons le refuge après une nuit de sommeil bien appréciée. Nos frontales percent la nuit, nous marchons avec peine dans la neige fraiche, au rythme lent et régulier imposé par les guides, l’altitude pesante et le froid mordant nous essoufflent au moindre effort trop important. Nous dépassons le Dôme du Gouter à 4300 m pour atteindre le refuge Vallot à 4360 m.

 

 

 

2013-POLYTECH MONT-BLANC N°9

 

 

Le froid devient de plus en plus intense, chaque cordée avance à sa cadence et monte sur la dernière partie de l’ascension composée de crêtes et de faces enneigées.

 

 

 

2013-POLYTECH MONT-BLANC N°1

 

Il est 07h00, 4810 m d’altitude. Ça y est ! Nous sommes enfin sur le Toit de l’Europe ! Le Mont Blanc, au dessus d’une mer de nuages, ne laissant apparaître que la cime des sommets des Alpes toutes blanches. Nous savourons cet instant si magique !

 

 

 

Le froid et l’altitude nous sortent de notre extase pour nous rappeler qu’il est temps de redescendre. Il est 18h00, nous arrivons à Saint-Gervais, chargés d’émotions, de souvenirs pleins la tête et de kilomètres pleins les jambes.

2013-POLYTECH MONT-BLANC N°0.0

 

Nous remercions tous les partenaires, nos familles, nos amis, nos relations qui nous ont soutenus dans la réalisation de ce projet et espérons que nos successeurs connaîtront autant de succès, et qu’ils poursuivent le développement de cette association.

Il faut que l’aventure continue !  »

Retrouver l’Association Polytech Mont-Blanc sur leur site internet pour encore de plus de détails et de photos.

Partager cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Article écrit par Marilyne

Leave a Reply