De l’île de la Réunion à Chambéry, un semestre dépaysant

Chaque année, des dizaines d’élèves-ingénieurs étrangers ou de France métropolitaine viennent étudier un semestre à Polytech Annecy-Chambéry.

C’est le cas de Mathilde, 21 ans, originaire de l’Ile de la Réunion et étudiante à l’ESIROI, Ecole Supérieure d’Ingénieurs, Réunion, Océan Indien, en spécialité bâtiment et énergie.

« J’ai choisi Polytech Annecy Chambéry car la spécialité me plaît. Issue d’un DUT Génie Civil, j’ai voulu me rapprocher de manière plus approfondie de l’aspect structural dans le bâtiment. Chambéry, son grand lac et ses montagnes ont aussi attisé ma curiosité. »

Mathilde réalise son semestre d’échange de janvier à mai 2016 et suit tous les cours proposés. Ce semestre d’échange est nécessaire pour l’obtention de son diplôme.

De nombreuses nouveautés attendent les élèves-ingénieurs venant de pays ou de régions lointaines. Ils découvrent à la fois un pays, une nouvelle culture et un système d’enseignement différent du leur mais l’adaptation à Polytech Annecy-Chambéry est favorisée par une vie étudiante très dynamique.

« Ce qui m’a surpris en venant à Polytech, c’est la vie associative diverse et très vivante. J’ai découvert le système de Polypoint. Je trouve le concept très intéressant dans le sens où les élèves sont incités à participer à la vie étudiante sur le campus, qui est par conséquent très dynamique. »

L’architecture et les monuments historiques de Chambéry ne laissent pas indifférent :

« Ce qui a plus particulièrement attiré mon attention ce sont les villes anciennes, avec les bâtiments d’époque, les rues piétonnes en pavées, les châteaux et les statues. »

1484737_971189109639159_554959160902492389_n

Ce semestre a été, pour Mathilde, l’occasion de découvrir la saison hivernale et ses sports impossibles à pratiquer chez elle.

« Arrivée en hiver, j’ai vu les montagnes enneigées, c’est magnifique. C’est un décor que je n’ai jamais eu l’occasion de connaitre avant. J’ai aussi découvert la neige ; un total dépaysement que j’apprécie. Pendant les vacances, j’ai skié pour la première fois, je suis allée à la patinoire. Ce sont des activités que je ne peux pas pratiquer à la Réunion. »

Un semestre d’études dans le cadre d’un échange représente beaucoup de découvertes pour les étudiants qui, en plus d’une formation complémentaire à la leur, vivent une expérience humaine inoubliable.

 

Partager cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Article écrit par Marine Gouin

Leave a Reply